• fardc 1 min

RDC : Un an après la prise de Bunagana par le M23, la LUCHA dénonce « l’absence d’un leadership responsable au sommet de l’État »

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) regrette que la cité de Bunagana, au Nord-Kivu, demeure sous occupation des rebelles M23, depuis le 13 juin 2022.

Une année après depuis la prise de Bunagana, la LUCHA, à travers son communiqué de ce mardi 13 juin 2023, estime que la RDC se fait duper par l’EAC, en association avec les forces de cette organisation dans la lutte contre l’insécurité.

Pour ce mouvement citoyen, la cause de la persistance de l’insécurité est « l’absence d’un leadership responsable au sommet de l’État ».

« Un an après la chute de Bunagana, les autorités congolaises ne sont pas toujours en mesure de reprendre le contrôle de cette partie de la province du Nord Kivu … La RDC se fait duper par l’EAC de venir combattre à ses côtés contre les agresseurs du M23/RDF, pourtant la majorité de ses pays membres jouent un rôle extrêmement important dans la déstabilisation et le pillage des ressources naturelles des provinces de l’Est depuis plusieurs années« , rapporte communiqué.

Pour parvenir à restaurer la paix et la sécurité dans la partie Est, ce mouvement citoyen formule plusieurs recommandations, entre autres :

  • Lever immédiatement l’état de siège et rétablir les institutions civiles afin que tous les militaires et policiers s’occupent de la défense du pays plutôt que de faire la politique et le business ;
  • Rompre les relations diplomatiques avec le Rwanda et l’Ouganda d’une part et d’autre part, mettre fin aux opérations militaires étrangères en cours dans le pays ;
  • Réduire drastiquement le train de vie des institutions et affecter les moyens économisés à l’effort de la guerre dans l’Est et à l’assistance humanitaire ;
  • Renforcer, assainir et réformer les FARDC ;
  • Mettre en œuvre de toute urgence le Programme de désarmement, démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (PDDRC-S) ;
  • Remplacer l’ex- M23 Tommy Tambwe à la tête de ce programme par des animateurs crédibles et ;
  • Mettre en œuvre un programme d’allégement fiscal et de relèvement économique dans les zones en conflit dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Outre la cité de Bunagana, les rebelles M23 soutenus par le Rwanda, occupent plusieurs autres villages dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Moloway Jael

À la une

Également sur Actu 30