La crise socioéconomique s’amplifie à Tshikapa

La vie devient de plus en plus difficile à Tshikapa au Kasaï. La ville fait face à la flambée des prix des produits de première nécessité, l’effondrement du secteur du diamant et la persistance de l’insécurité. Cette situation est consécutive au phénomène Kamuina Nsapu, qui a fait des milliers de morts et des déplacés.

C’est la désolation au marché en plein air de Tshikapa : La mesurette de maïs, qui coûtait 400 francs avant la crise, a doublé de prix. A la base : les « Bayanda », ces cyclistes qui alimentent ce marché en produits vivriers, ne veulent plus voyager. Ils sont découragés par l’insécurité et les multiples barrières payantes érigées par les militaires et policiers.

«Par vélo, nous payons 2000 francs congolais. Mais, il y a six barrières [… ] Je reste à Tshikapa, je suis allé acheter les cosettes de manioc à 25 kilomètres de Kamonia», a témoigné un de ces cyclistes. Il a par ailleurs appelé l’Etat à enlever ces barrières illégales, réhabiliter les routes et accorder des crédits agricoles à la population locale.

En attendant qu’on lève ces barrières, les prix s’enflamment sur le marché de Tshikapa. Brigitte Misenga dit craindre pour l’avenir de son restaurant:

« Je suis obligée maintenant de préparer peu d’aliments. Soit environ 10% de ce que je préparais avant. J’ai sept travailleuses. Je leur payais 100 dollars américains ; maintenant, c’est 15 000 francs congolais (un peu moins de 10 USD). Elles ont accepté, parce qu’elles ont compris la situation que nous traversons».

Avant le conflit, les recettes journalières de Charlène, qui évolue dans la friperie, s’élevait à environ 900 000 francs congolais.  Aujourd’hui, il lui est difficile d’atteindre le tiers de cette somme.
L’argent ne circule plus à Tshikapa, renchérit un taximan moto. Le diamant devient invisible dans cette ville diamantifère. Les opérateurs du secteur se contentent désormais de commercialiser les déchets.

Zacharie Kabangu, président de l’association des négociants de diamant et de l’or, explique que le conflit armé a ravivé les tensions tribales dans les zones minières :

/sites/default/files/2018-01/son_3_zacharie_kabangu.mp3

De son côté, le gouverneur du Kasaï, Marc Manyanga, se dit optimiste. Il espère qu’avec la réouverture de la frontière Angola –RDC, samedi dernier, sa province sera désenclavée :

/sites/default/files/2018-01/son4gouv_kanyanga.mp3

Il reste tout de même un autre défi: la réhabilitation des routes de desserte agricole et celle qui relie les villes de Tshikapa et Kananga.

À la une

Kinshasa : Plusieurs personnalités du FCC déjà à l’aéroport de N’djili pour le départ de Joseph Kabila à Lubumbashi

A l'aéroport international de N'djili, c'est un decor tout particulier dans le salon officiel la matinée de ce samedi 5 décembre en attendant l'arrivée...

Kasaï Central : Bientôt l’organisation des consultations populaires pour identifier les problèmes et les priorités de la province

Désigné par le ministre national de l'intérieur pour assurer l'intérim à la tête du Kasaï Central après le décès du gouverneur a.i Ambroise Kamukunyi,...

Goma : 7 morts et 3 blessés dans une attaque armée à Ndosho

Au moins 7 personnes ont été tuées et 3 autres blessées lors d'une incursion des bandits armés la soirée de ce vendredi 4 décembre...

RDC-Assemblée nationale : La pétition contre le bureau Mabunda sera déposée ce samedi

La pétition initiée contre le bureau de l'Assemblée nationale dirigé par Jeanine Mabunda, sera déposée ce samedi au bureau de cette institution, situé au...

Lomami : L’Assemblée provinciale déclare recevable le projet de budget 2021, évalué à plus de 72 milliards de FC

L’Assemblée provinciale de Lomami a déclaré recevable ce jeudi 3 décembre 2020 le projet d’édit budgétaire, évalué à 72.601.508.868,20 francs congolais. Le gouverneur Sylvain Lubamba...

Ituri : 11 morts dans une nouvelle attaque rebelle à Irumu

Des hommes armés assimilés aux miliciens de la Coopération pour le Développement du Congo (CODECO) et Chini ya Kilima ont attaqué ce vendredi 04...

Également sur Actu 30

Lomami : L’Assemblée provinciale déclare recevable le projet de budget 2021, évalué à plus de 72 milliards de FC

L’Assemblée provinciale de Lomami a déclaré recevable ce jeudi 3 décembre 2020 le projet d’édit budgétaire, évalué à 72.601.508.868,20 francs congolais. Le gouverneur Sylvain Lubamba...

RDC – Assemblée nationale : Vote de la loi de finances exercice 2021 ce jeudi

Une plénière est convoquée ce jeudi 3 novembre 2020 à l'Assemblée nationale pour examiner et adopter le rapport de la Commission Économie et Finances...

Kasaï Central : Des opérateurs économiques plaident pour la réhabilitation du pont jeté sur la rivière Mwanza Ngoma

Le pont jeté sur la rivière Mwanza Ngoma reliant Dimbelenge et Kananga, entre le Kasaï Oriental et le Kasaï Central, demeure impraticable depuis son...

Assemblée nationale : Le ministre des mines auditionné par la Commission Environnement et Ressources naturelles

La Commission environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable de l'Assemblée nationale a auditionné ce samedi 28 novembre le ministre des mines, Willy Kitobo,...