Kasaï : le gouvernement provincial promet de traduire en justice toute personne impliquée dans l’exploitation clandestine des diamants

Le ministre provincial des mines a, lors de sa sortie médiatique du mardi dernier, rappelé que les exploitations nocturne et clandestine des diamants sur toute l’étendue de la province du Kasaï sont interdites.

Le rappel de Dewayo Mawaya fait suite à la disparition de plusieurs exploitants artisanaux des diamants dans la ville de Tshikapa. Cela, àcause des éboulements des puits.

Le ministre provincial des mines porte à la connaissance de la population diamantaire qu’aucune décision n’autorise l’exploitation clandestine sur l’étendue de la province.

Par conséquent, le patron des mines dans la province du Kasaï promet de trainer en justice toute personne impliquée dans l’exploitation clandestine des diamants.

« J’avais pris, à travers une note circulaire, la décision d’interdire l’exploitation clandestine sur toute l’étendue de la province du Kasaï. Sur ce, toute personne qui sera surprise en train d’exploiter de manière clandestine les diamants sera traduite en justice », fait savoir Dewayo Mawaya.

Par ailleurs, il reproche au chef de la Division provinciale des mines de léthargie dans la mise en application de cette décision.

Rappelons que plusieurs puits des diamants sont creusés dans des quartiers de la ville de Tshikapa. Les exploitants artisanaux profitent de leurs latrines pour exploiter clandestinement les diamants. De ce fait, des morts sont enregistrés au moins chaque semaine suite aux éboulements des puits des diamants.

Janderson Nyembue

À la une

Également sur Actu 30