RDC : La situation sécuritaire est généralement calme en dépit des attaques des rebelles contre des civils et des positions de l’armée (Conseil des ministres)

Lors de la 45ème réunion du Conseil des ministres présidée par le chef de l’État Félix Tshisekedi vendredi 21 août 2020, le ministre de la défense nationale et anciens combattants a fait savoir que les troupes zambiennes ont effectivement quitté le sol congolais.

Selon Aimé Ngoy Mukena, elles se trouveraient actuellement à 150 mètres de la borne posée par les délégations congolaise et zambienne sous la médiation de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC).

« Les troupes zambiennes ont effectivement quitté les localités de Kibanga et Kalumbamba qu’elles avaient occupées pendant plusieurs mois. Dans leur retraite, elles se trouveraient à Kanyungo, à 150 mètres de la borne posée par les membres des délégations zambienne et congolaise sous la médiation de la SADC », renseigne le compte-rendu signé par Jolino Makelele, porte-parole du gouvernement.

Par rapport à la situation sécuritaire générale du pays, le ministre de la défense a, selon la même source, indiqué qu’elle est « généralement calme sur toute l’étendue du territoire national, en dépit des attaques, ça et là, des miliciens et autres groupes armés contre des civils et des positions des FARDC ».

Fidèle Kitsa