Kasaï : 4 agents de la Division provinciale de la santé arrêtés pour détournement des médicaments offerts par l’UNICEF

Quatre agents de la Division provinciale de la santé du Kasaï ont été arrêtés et conduits au Parquet près le Tribunal de Grande Instance de Tshikapa vendredi. L’information a été livrée à Actu30.cd par l’Assemblée provinciale du Kasaï via un communiqué.

Ces agents, d’après la commission de l’Assemblée provinciale qui avait diligenté une enquête au sein de la Division provinciale de la santé, sont accusés de détournement de 9 des 18 sacs des médicaments anti-rougeoleux destinés aux zones de santé du Kasaï, don du Fonds d’urgence humanitaire de l’ONU pour la défense des droits de l’enfant (UNICEF).

« Lorsqu’il a été saisi, le président de l’Assemblée provinciale du Kasaï avait diligenté une enquête à la Division provinciale de la santé du Kasaï. Après le travail effectué par les députés provinciaux membres de la Commission, un ordre a été donné pour l’arrestation de ces 4 agents et l’enquête continue », indique le communiqué de l’Assemblée provinciale lu par Paulin Mbuyi, coordonateur de la cellule de communication de l’Assemblée provinciale.

L’organe délibérant du Kasaï s’est dit, par ailleurs, consterné par ce détournement des médicaments mis à la disposition de la province du Kasaï par l’UNICEF pour traîter la rougeole. Il s’est dit cependant, déterminé de mener à bon port les enquêtes, pour que les auteurs répondent de leurs actes devant la justice.

Janderson Nyembue