RDC : La coalition FCC-CACH est une page tournée (ministre a.i de la justice)

Le ministre national a.i de la justice, Bernard Takaishe Ngumbi, est en séjour depuis lundi 1er décembre 2020 à Kindu, chef-lieu de province du Maniema, pour l’inspection des établissements pénitentiaires.

À son arrivée, il a tenu un meeting à la Tribune centrale de Kindu, au cours duquel il a affirmé que la coalition FCC-CACH est une page déjà tournée.

« Nous disons que nous ne voulons plus ces histoires de coalition. C’est une page tournée. Le président de la République va prendre certaines mesures pour assurer le développement de notre pays. Notre pays a beaucoup de ressources naturelles qui ne profitent pas à nous le peuple. Certaines personnes ont pris pays en otage et ne veulent pas le développement du pays. Par rapport à tous ces problèmes, le président de la République a dit c’est fini », a déclaré le ministre a.i de la justice.

Et de poursuivre : « Le président de la République Felix-Antoine Tshilombo a annoncé qu’il faut qu’il y ait changement à tous les niveaux… Parce que le président de la République l’a annoncé, je descends dans la province du Maniema pour apporter ce changement. Nous ne pouvons plus accepter d’être à la merci d’un petit groupe de congolais sur notre terre ».

Pour Bernard Takaishe Ngumbi, le Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila n’a pas la volonté de développer le pays.

« Lorsque nous sommes dans le gouvernement de la République, nous avons regardé comment nous étions en train d’évoluer ensemble. Nous nous sommes rendus compte que nos partenaires n’ont pas la volonté de développer le pays. C’est ainsi que le président de la République a pris une grande résolution, celle qu’on appelle la consultations. Aujourd’hui, le président de la République veut à ce qu’il y ait une nouvelle classe politique qui a l’éthique et qui sait différencier la chose publique de celle privée », a-t-il conclu.

Prince mwembo/Kindu

À la une

Également sur Actu 30