Haut-Uele : Visé par une pétition, le président de l’Assemblée provinciale parle d’une « perte de temps »

Le président de l’Assemblée provinciale de la province du Haut-Uele, Afundi Subu, est sous la menace d’une pétition visant sa destitution de cet organe délibérant.

Interrogé par la presse, mardi 26 janvier 2021, le président de cette institution provinciale parle d’une pétition sans fondement juridique et souligne en même temps que « cette démarche est une perte de temps »

« Cette pétition est hors la loi. Aucune disposition légale ne parle d’une pétition qui peut être montée contre un député venant d’un extra parlementaire. Que l’initiateur puisse aller lire la loi. Ce n’est prévu nulle part », a-t-il déclaré.

Il a par ailleurs invité l’ensemble de la population de la province du Haut-Uele au calme et d’éviter d’attiser la tension pour des faits « illégaux ».

Cette pétition est initiée par le député Timothée Kamanga, Secrétaire du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDé) de Martin Fayulu. Selon son initiateur, cette démarche a déjà réuni plus de 20 mille signatures de la population.

Anderson Shada Djuma