• afriland banniere

RDC : Mboso dénonce les critiques de certains députés contre la loi sur la CENI adoptée à l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso, a fait une mise au point, ce vendredi 11 juin, pour dénoncer ce qu’il qualifie de « propension populiste » de la part de certains députés nationaux après l’adoption de la proposition de loi organique portant fonctionnement et organisation de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) par l’Assemblée nationale.

C’était au cours de la séance plénière convoquée, ce vendredi, notamment pour examiner le réquisitoire du ministère public à l’encontre de deux députés nationaux et de l’examen du rapport des prévisions budgétaires exercice 2022.

A cet effet, Christophe Mboso dénonce avec véhémence le populisme de quelques élus à travers les médias sur la loi organique portant fonctionnement de la CENI.

« Je dénonce la propension populiste de certains collègues députés nationaux sur la loi organique portant fonctionnement et organisation de la CENI. Il est surprenant d’apprendre par le canal des médias des propos peu courtois de la part de certains collègues députés. Pourtant, ils avaient assisté au débat général pendant l’adoption de cette loi organique sur la CENI. J’en appelle au bon sens de tous afin d’aller aux élections de 2023 et surtout de respecter le délai constitutionnel« , a-t-il déclaré.

Il faut noter que la mise au point du président de la chambre basse du Parlement intervient après la déclaration des députés du groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile (G13), après l’adoption de la loi organique sur la CENI.

Cette organisation largement composée des députés nationaux estime la grande ambition de réforme voulue à travers cette proposition de loi a été sacrifiée sur l’autel du partage des postes.

Joël Otshudi JOA

À la une

Également sur Actu 30