• afriland banniere

RDC – Mines : La Chine s’oppose à toute instrumentalisation visant à calomnier ses entreprises

L’ambassadeur de Chine en RDC a eu un entretien téléphonique, ce jeudi 2 septembre 2021, avec la ministre des Mines autour des allégations relayées ces derniers temps sur des activités minières illégales auxquelles recourraient des sociétés et ressortissants chinois installés au Congo-Kinshasa.


L’ambassadeur Zhu Jing dit avoir réitéré à la ministre Antoinette N’Samba Kalambayi la position de son pays qui demeure contre toute exploitation minière illégale en République démocratique du Congo par ses entreprises et ses ressortissants, appelés à respecter strictement les lois et réglementations congolaises.

« Nous sommes d’accord que les enquêtes doivent être menées en respectant les faits et qu’il faut résister à la diffamation, à la xénophobie et aux incitations de la haine« , a écrit Zhu Jing.

La Chine qui dit s’aligner derrière les efforts de la RDC pour la bonne gestion des ressources naturelles, s’oppose aux actions visant à calomnier ses sociétés et sa population.

« Nous nous opposons également à toutes tentatives d’instrumentaliser la question pour calomnier les entreprises et ressortissants chinois, et saboter la coopération amicale sino-congolaise« , rapporte en même temps le compte Twitter de l’Ambassade chinoise.

La position de la Chine sur cette question des exploitations minières a été déjà ouvertement exprimée à la ministre des Mines, Antoinette N’Samba Kalambayi, par Zhu Jing, ambassadeur de la Chine en RDC, lors d’un tête-à-tête le 27 août dernier.

Le diplomate chinois avait, par ailleurs, sollicité de la ministre des Mines, la liste des entreprises chinoises privées œuvrant en RDC.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30