• fardc 1 min

Kasaï : 8 ambassadeurs à Tshikapa pour s’enquérir du programme humanitaire « Nexus »

La ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï, a accueilli, mercredi 27 octobre, une délégation de 7 ambassadeurs et un représentant de l’Union européenne (UE) en mission humanitaire.

Après la présentation des civilités au gouverneur, les 8 diplomates ont d’abord échangé avec les organisations nationales et de la société civile dans la salle de réunions de l’hôtel Tshamuntu.

Au cours de cette réunion, il était question pour les organisations de la société civile et les organisations nationales de faire un état des lieux
sur la situation contextuelle de la province en mettant en exergue les différentes interventions des organisations dans la zone après les évènements de Kamuina Nsapu. Il s’agissait aussi d’évoquer les priorités pour l’intervention humanitaire, le développement et la consolidation de la paix qui sont les composantes de la stratégie « Nexus ».

À cet effet, la société civile a tracé un rapport synthèse de la situation humanitaire et de son apport dans les actions de développement. Et cela, en faisant savoir que le Kasaï est une zone qui a besoin des interventions des humanitaires pour non seulement répondre à toutes les conséquences des atrocités liées au conflit Kamuina Nsapu et ses corollaires mais aussi prévenir, par exemple, les éventuels conflits et crises alimentaires ainsi que des abus des droits de l’homme.

img 20211028 wa0013

Prenant la parole, Franck Mushobekwa, directeur provincial de l’ONG Action pour la paix et la concorde (APC), n’a pas hésité de faire savoir aux diplomates les différentes réalisations menées par son organisation en partenariat avec Interpeace dans le cadre de la consolidation de la paix depuis 2019  avec le financement de l’Union européenne puis le présent projet avec le SIDA.

Cette intervention de l’APC a plus attiré l’attention des ambassadeurs dans la salle. Tout en appréciant la qualité du travail de cette ONG, ils se sont dits très préoccupés par la consolidation de la paix. Ils ont, de ce fait, voulu que l’APC propose d’autres interventions qui peuvent renforcer la cohésion sociale et la consolidation de la paix dans la province du Kasaï.

« Nous avons proposé aux ambassadeurs de mobiliser des fonds pour financer des projets qui impliquent les jeunes et les femmes dans les actions de paix mais aussi des projets qui impliqueront les autorités parce que nous nous sommes rendus compte que les autorités, à un certain moment, ne s’approprient pas de manière solide les actions humanitaires », a souligné Franck Mushobekwa au sortir de cette réunion.

Ces ambassadeurs ont fait savoir que le but de leur mission au Kasaï est de venir s’imprégner des besoins prioritaires afin d’intervenir en mobilisant suffisamment des fonds dans le cadre du programme « Nexus » qui réunit en son sein trois piliers (Humanitaire, Développement et Consolidation de la paix ».

Après la société civile et les organisations nationales, ces diplomates ont encore eu une réunion avec les organisations internationales présentes dans la province du Kasaï. Cette délégation est composée de :

  1. Délégué de l’EU ;
  2. Ambassadeur de l’Allemagne ;
  3. Ambassadeur de l’Espagne ;
  4. Ambassadeur du Royaume-Uni ;
  5. Ambassadeur de la Suède ;
  6. Ambassadeur de la Nouvelle Zélande ;
  7. Ambassadeur de la Suisse et ;
  8. Ambassadeur de la Norvège.

Janderson Nyembue depuis Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30