• fardc 1 min

Kinshasa : Daniel Bumba honoré par les professeurs et ses anciens camarades de la faculté des sciences économiques et de gestion de l’UNIKIN

Les anciens de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de l’Université de Kinshasa (FASEG/UNIKIN) ont organisé vendredi 24 mai 2024 au centre culturel Boboto, une soirée de réception en l’honneur de l’un de leurs, Daniel Bumba Lubaki, élevé au rang de gouverneur de Kinshasa.

Cette cérémonie a été l’occasion pour ces anciens de l’UNIKIN de lui apporter leur soutien mais aussi de proposer des pistes de solutions pour redorer le blason terni de la ville de Kinshasa.

Dans son mot de circonstance, Israël Kalombola, ancien camarade de promotion, a rappelé les défis qui attendent le gouverneur, sur le plan social, sécuritaire ou encore économique, avant d’exprimer l’ultime conviction de la FASEG de voir Daniel Bumba rélèver la capitale congolaise.

« Je me permets ici de certifier que cette brillante victoire n’est pas uniquement le fruit de la discipline, du dévouement ou de l’assiduité mais elle est également la conséquence d’une vision éclairée et d’un attachement sans faille à cette ville. Très cher Daniel Bumba, à l’aube de votre mandat comme premier citoyen de la ville, nous, vos anciens collègues de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion, avons tenu à vous rappeler la grandeur des attentes des Kinois et l’immensité de la tâche qui vous attend, et nous ne doutons aucunement de votre détermination à répondre à ces attentes et à relever les défis. Nous osons croire que votre ambitieux programme qui s’articule autour de 7 axes prioritaires, matérialisera la vision de S.E, M. Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République et Chef de l’Etat, contenu dans les 6 engagements majeurs de son programme 2024-2028 », a-t-il dit.

De son côté, le professeur Jean-Paul Nemoyato, un des encadreurs du gouverneur à l’Université de Kinshasa, s’est dit confiant quant à la réussite de D. Bumba.

« Monsieur le gouverneur, vous allez diriger une province qui a quelques particularités. La première, la ville de Kinshasa est le siège des institutions de la République, et la deuxième, vous êtes appelé à diriger une province peuplée de plus de 12 millions d’habitants, alors vont se poser beaucoup des questions : alimentaires, de mobilités et je pense que ces questions vont, comme on dit : Kinshasa Ezo Bonga, avoir des solutions. Vous avez vos collègues ici présents qui sont prêts à vous accompagner, même nous, vos formateurs, le pouvons également. En tant que formateur et quelqu’un qui a fait partie de ceux qui vous ont formé, vous formule les vœux de succès », a déclaré l’ancien ministre de l’économie nationale.

Plusieurs autres témoignages poignants sur le ‘’brillant’’ parcours académique, venant des professeurs et anciens camarades de Daniel Bumba, ont marqué ce moment, notamment celui du professeur Ben Tshitenge.

« Daniel était un étudiant intelligent, il était d’une bravoure sans précédent. Je l’ai vu curieux et il avait déjà une touche politique à la Faculté. Au delà de la Faculté, je l’ai rencontré dans des milieux différents. Il n’arrêtait pas de m’épater. Dans les milieux d’affaires, je l’ai rencontré, on a parlé plusieurs fois, j’ai senti en lui quelqu’un de grand. Je lui ai donné le cours des mathématiques financières et aujourd’hui, nous le remercions en tant qu’encadreurs pour avoir porté haut notre Faculté. Je conclus pour rappeler une notion que j’enseigne, dans un des cours à l’Université, le cours de fluctuation et croissance économique, que le rôle macroéconomique de l’Etat, c’est de créer le bien-être de la population, à travers les services publics. Et c’est ce que vous allez faire », a-t-il souligné.

Dans son allocution, le nouveau gouverneur s’est réjoui du geste posé par ses anciens camarades de la FASEG-UNIKIN et a sollicité leur accompagnement de manière concrète, afin qu’il matérialise son programme de gouvernance.

« Vous savez, à un moment, c’est le combat politique, mais après il faudra l’expertise et la compétence pour trouver des solutions aux problèmes sociaux. Le combat politique n’est pas une fin en soi, il faudra que la technicité accompagne, et cette technicité vous l’avez. Ici il ya des gens qui s’y connaissent dans divers domaines. Moi je compte également sur vous pour élever la ville de Kinshasa, trouver des solutions aux défis auxquels elle est confrontée et rencontrer les attentes de notre population », a déclaré le gouverneur.

Les anciens de la Faculté des Sciences économiques et de gestion de l’UNIKIN, chacun en ses termes, n’ont pas manqué de souhaiter bon mandat à Daniel Bumba Lubaki.

« Depuis l’Université, c’était quelqu’un qui se démarquait par rapport à la façon dont il s’appliquait. Il était vraiment apprécié. Et je pense qu’aujourd’hui nous ne pouvons pas être surpris. Moi je le félicite et je suis sûre qu’il fera de grandes choses », s’est exprimée Mme Elysée.

Loïc Lungela a soutenu que la ville de Kinshasa a la chance d’avoir à sa tête un homme intègre et porteur d’une vison « claire ».

« C’est un Monsieur que je connais depuis belle lurette. Il est compétent et il est attaché à cette ville. Il a commencé cette lutte depuis que nous étions encore étudiants. Je peux vous garantir que cette ville a une chance de l’avoir comme gouverneur. Dès son jeune âge, il avait déjà des idées avant-gardistes. La ville a vraiment la chance d’avoir quelqu’un d’intègre, d’honnête et de pragmatique », a-t-il noté.

Pour Mme Ange Kayoyo, Daniel Bumba est capable de relever les différents défis auxquels Kinshasa fait face.

« Nous pensons que Daniel est capable de faire de grandes choses, parce qu’étant son amie depuis longtemps, je crois qu’il est capable de relever ces défis. En tout cas c’est le meilleur. C’est un homme intègre et nous le croyons », a-t-elle dit.

Grâce à son « ambitieux » programme dénommé « Kinshasa Ezo Bonga », Daniel Bumba Lubaki, porté par sa famille politique, l’UDPS, a été élu gouverneur de la ville, avec 37 voix sur 47, en date du 29 avril 2024.

CP/Avec ACTU30

À la une

Également sur Actu 30