• fardc 1 min

Radiation de 9 sous-traitants du groupe ERG : des marchés de plus de 500 millions $ disponibles, grâce à l’ARSP

L’Autorité de régulation de la sous-traitance dans le secteur privé (ARSP), à travers une décision signée par son directeur général et lue sur la Radio télévision nationale, annonce l’annulation des attestations d’enregistrement obtenues frauduleusement par 9 sociétés sous-traitantes de la grande entreprise russe Eurasian Ressources Group (ERG).

Ces entreprises sous-traitantes sont : Roche Solide, Surtek Trading, Rocada DRC, Standar Fiable, SOCOM, Technologies Global, Etalon, Transversal et Vision. Il leur est notamment reproché d’avoir recouru au système de prête-nom en violation de la Loi portant règles applicables de la sous-traitance en République Démocratique du Congo.

Dans sa décision, l’ARSP enjoint toutes les sociétés principales du Groupe ERG qui ont travaillé avec ces entreprises radiées, de lancer des appels d’offres pouvant permettre à d’autres sociétés tirées de la base des données de l’ARSP de soumissionner afin d’exécuter les marchés désormais vacants.

Selon cet établissement public, il s’agit des marchés de plus 500 millions de dollars américains qui feront l’objet d’appels d’offres par ces sociétés.

« Ces 9 sociétés détiennent à elles seules au sein des entreprises du groupe ERG à savoir Metalkol SA, Frontier SA, Boss Mining SARL et COMIDE, plus ou moins 90% des parts des marchés évalués à 535 369 909 dollars américains« , rapporte cette décision.

L’annonce de cette mesure par l’ARSP est intervenue quelques heures après la rencontre du directeur général Miguel Kashal Katemb avec le CEO d’ERG. Ensemble, ils avaient échangé sur la situation de la sous-traitance au sein de ce groupe.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30