• fardc 1 min

Agression rwandaise : Thérèse Kayikwamba actionne des leviers pour faire entendre la voix de la RDC sur la scène internationale

La nouvelle cheffe de la diplomatie congolaise a reçu, jeudi 27 juin, à Kinshasa, tour à tour, les ambassadeurs de la Chine, de la France et celle des États-Unis d’Amérique, tous accrédités en RDC.

Plusieurs questions ont été au centre de discussions, notamment le renforcement des liens diplomatiques, mais également l’agression de la RDC par le Rwanda via le M23.

Zhao Bin, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine a souligné que son pays soutient les revendications légitimes de la RDC.

c3781b0e 221c 4f96 a5f5 6d7dc768f1e9

« On a abordé tous les sujets qui ont des liens avec les relations bilatérales, nous avons fait le tour d’horizon sur les projets de coopération entre nos deux pays. La Chine soutient toujours les revendications légitimes de la RDC dans la defense de sa souveraineté et son intégrité territoriale. La Chine le fait aussi bien au niveau multilatéral à New-York, mais aussi au niveau bilatéral avec la formation des FARDC, et nous avons apporté des aides humanitaires à la population sinistrée de l’Est du Congo », a-t-il déclaré.

L’ambassadrice des USA a saisi l’occasion pour exprimer la volonté du pays de l’oncle Sam de renforcer les liens d’amitié et de coopération avec le pays de Lumumba.

5a57d290 1b51 4128 aac0 1367b93f7978

Face à la situation sécuritaire de l’Est du pays, Thérèse Kayikwamba Wagner est résolument engagée à faire entendre la voix de la RDC, notamment grâce à la diplomatie.

James Arjoun M.

À la une

Également sur Actu 30