• fardc 1 min

Procès Coup d’État manqué en RDC : L’affaire renvoyée à mardi prochain

Le procès des prétendus auteurs du Coup d’État manqué en République démocratique du Congo s’est poursuivi , vendredi, à la prison militaire de Ndolo à Kinshasa. L’audience d’hier a été consacrée à l’instruction du dossier.

Durant l’audience, les avocats de la défense ont présenté leurs mémoires uniques, soulevant les préalables notamment l’incompétence du Tribunal militaire à juger les civils, mais également la violation des lois dans la procédure d’arrestation de certains prévenus.

« Nous avons demandé l’annulation des procès verbaux parce que l’instruction qui s’est déroulée au niveau des enquêtes policières, par exemple, pour les étrangers, la langue étant l’anglais, nos clients avaient eu des difficultés. C’est pour cela que nous, en tant que conseil, nous avons développé dans les mémoires uniques, en dénonçant ce que nous appelons la nullité des procès verbaux au motif que nos clients n’ont rien compris des charges misent sur leurs dos », a déclaré Me Richard Bondo, un des avocats des prévenus.

Après la soutenance des mémoires uniques par les différents conseils de la partie défenderesse, l’affaire a été renvoyée à mardi prochain pour la poursuite de l’instruction.

Les prévenus sont poursuivis pour attentat, association des malfaiteurs, détention illégale d’armes, financement du terrorisme et autres infractions. Des preventions qui sont passibles de la peine de mort.

James Arjoun M

À la une

Également sur Actu 30