• fardc 1 min

Maniema : Une cargaison des perroquets interceptée par les services de sécurité à Kibombo

Au moins, 19 perroquets ont été saisis par les services de sécurité à Kibombo, chef-lieu du territoire qui porte le même nom, dans la province du Maniema.

La nouvelle est confirmée à la presse, ce jeudi 11 juillet 2024, par Rémy Bikubi, coordonnateur provincial de l’Environnement et développement durable du Maniema.

Ce dernier a précisé que ces perroquets ont été saisis, le 09 juillet dernier juillet dernier, par les services de sécurité auprès des transporteurs dans la chefferie de Matapa, grâce à la vigilance du superviseur de l’Environnement.

 » Nous venons de réceptionner 19 perroquets capturés au niveau de Kibombo dans la chefferie de Matapa par le biais du superviseur. Maintenant, comme on travaille en partenariat avec l’ICCN, on va procéder à la remise de ces perroquets capturés au niveau de l’ICCN. Vraiment, nos sentiments sont des regrets. Premièrement, parce qu’il y a un arrêté du gouverneur portant interdiction formelle de capturer des perroquets gris au niveau du Maniema. Mais la population, en complicité avec certaines autorités locales, les chefs du village, se donnent toujours le luxe de capturer ces perroquets. Mais deuxièmement, c’est le sentiment de satisfaction parce que nos services locaux continuent d’exécuter les mesures du gouverneur, c’est-à-dire l’arrêté« , a indiqué Rémy Bikubi, coordonnateur provincial de l’Environnement et développement durable du Maniema.

Signalons que malgré l’arrêté du gouverneur interdisant la capture et la commercialisation des perroquets, cette pratique ne fait que s’intensifier dans cette province. Des plus en plus, le territoire de Kibombo commence à devenir l’épicentre de cette activité illicite.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30