Elections : le Mlc demande au gouvernement de mobiliser aussi des ressources externes

Le Mouvement de libération du Congo (MLC) dit avoir appris avec stupéfaction la décision du gouvernement congolais de renoncer à tout apport financier de la communauté internationale au profit du processus électoral en cours et son refus de participer à la conférence de donateurs prévue le 13 avril 2018 à Genève pour la levée des fonds en vue de faire face à la crise humanitaire qui sévit en RDC. Eve Bazaiba, secrétaire général du parti de Jean-Pierre Bemba l’a dit dans un communiqué de presse émis le 31 mars 2018, parvenu à la rédaction de VOXPOPULI.CD. Elle rappelle que l’Accord de la Saint Sylvestre recommande au gouvernement de mobiliser des ressources internes et externes nécessaires pour le budget des élections et de respecter scrupuleusement le plan de décaissement convenu avec la CENI par des moyens logistiques, financiers et techniques pour une bonne réalisation du processus électoral. « Le refus du financement extérieur des élections cache une manœuvre du gouvernement d’utiliser pour la énième fois le prétexte de contraintes budgétaires comme alibi de report des scrutins tant attendus », a-t-elle indiqué avant d’exiger à la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de rendre public le budget global du processus électoral et le plan de décaissement y relatif, conformément à l’Accord du 31 décembre 2016. D’autre part, Eve Bazaiba invite la communauté internationale à accompagner le processus électoral.