Investiture de Félix Tshisekedi : « la Cenco se réserve la possibilité de ne pas y assister » (Fridolin Ambongo)

Mon Seigneur Fridolin Ambongo, Vice-président de la Cenco, a souligné, au cours d’une interview avec France 24, que les évêques ne pourraient peut-être pas participer à la cérémonie d’investiture de Félix Tshisekedi. Celui-ci qui, pour les prêtres, a été désigné vainqueur à travers des résultats qui ne correspondent pas à leurs données d’observation électorale.
« La conférence des évêques se réserve la possibilité de ne pas assister à l’investiture du nouveau président. Une invitation ce n’est pas une convocation. Ce serait comme nous renier nous même », a-t-il indiqué.
L’archevêque de Kinshasa a en quelques sortes lancé une mise en garde au nouveau Président élu de telle en sorte qu’il puisse véritablement répondre aux désidératas de la population congolaise.
« Je crains fortement que le même système va continuer avec le nouveau président. L’unique message qu’il n’oublie pas d’où il vient. Il vient du peuple, le peuple souffre, qu’il n’oublie pas le combat du peuple », a-t-il déclaré.
Félix Tshisekedi dont la victoire est approuvée par plusieurs pays et organisations, notamment l’Union européenne, sera officiellement installé ce jeudi 24 janvier, sauf imprévu de dernières minutes.
Don-Neille LBK

À la une

Également sur Actu 30