Kinshasa : Des anciens membres des cabinets du gouvernement Kimbuta saisissent la justice contre Ngobila

Le Collectif des anciens membres des cabinets du gouvernement Kimbuta ont adressé le 23 juillet 2020 une dénonciation contre le gouverneur de Kinshasa, Gentiny Ngobila, au procureur général près le Parquet de la Cour de cassation de Kinshasa-Gombe.

Dans cette dénonciation, ils accusent le patron de la capitale de refus de paiement de leurs arriérés de salaire et indemnités de sortie.

« En effet, à l’avènement de monsieur Gentiny Ngobila Mbaka, comme nouveau gouverneur de la capitale, ce dernier a hérité de son prédécesseur, non seulement des dossiers administratifs et/ou des avoirs en banques mais aussi, des dettes parmi lesquelles, les arriérés de nos salaires (30 mois) impayés ainsi que les indemnités de sortie (6 mois) auxquels nous avons droit après de bons et loyaux services rendus à la ville province de Kinshasa », lit-on dans ce document signé, notamment par Blaise Mbenza et Marty Muzimba, respectivement coordonateur et coordonateur adjoint dudit Collectif.

Selon ces ex-membres des cabinets du gouvernement Kimbuta, toutes les démarches entreprises en ce sens sont restées vaines.

« Ayant épuisé toutes les voies pacifiques pour espérer bénéficier de nos créances d’une part, et de l’autre, devant le refus manifeste de l’autorité urbaine de les honorer, il nous reste une seule issue de recours pour nous départager : la justice », disent-ils.

Pour ce collectif, ces faits ressortent d’une présomption de détournement et par conséquent, une infraction.

« Raison pour laquelle, monsieur le procureur général, étant convaincu de l’avènement de la nouvelle ère d’une justice équitable dans notre pays qui prône l’Etat de droit, nous nous remettons à l’instance judiciaire sous votre autorité afin de dire les bons droits en vertu du Principe Jus Novit Curia », concluent-ils.

Emery Yakamua