RDC : Ouverture du 4è forum national sur les politiques éducatives à Kinshasa

Le 4è forum national sur les politiques éducatives s’est ouvert mercredi 16 septembre 2020 à Kinshasa. Le go a été donné par Jean Denis Bebeko, directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), qui a représenté son chef.

Ces assises sont placées sous le thème : « Promouvoir un financement durable innovent sensible au droit pour assurer une éducation inclusive et de qualité en RDC pendant et après la Covid-19 ».

Pendant 3 jours soit du 16 au 18 septembre 2020, des membres de la société civile, des organisations de la Coalition Nationale de l’Éducation pour Tous (CONEPT), ainsi que des délégués des structures engagées dans le secteur de l’éducation, vont réfléchir sur la question du financement de la gratuité de l’éducation de base en RDC.

Selon Jacques Tshimbalanga, coordonnateur national de la CONEPT, les participants au forum vont aussi réfléchir sur comment trouver des ressources supplémentaires pour financer la gratuité de l’enseignement de base.

« La gratuité de l’éducation a entraîné la suppression des frais de motivation des parents à tous les niveaux auprès des enseignants. Donc, il faut trouver les moyens c’est-à-dire augmenter le niveau du financement intérieur de l’éducation. Ce financement, il ne faut pas seulement le trouver au niveau du gouvernement central mais aussi provincial, comme les provinces qui ont assez des moyens peuvent prendre en charge la question des rémunérations des enseignants. Le forum va raisonner sur comment trouver des ressources supplémentaires afin de répondre aux questions posées par l’éducation aujourd’hui », a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : « La Covid-19 a aggravé la situation, les pays du nord qui, eux aussi ont des problèmes, auront du mal à débourser l’argent comme avant. On va assister à une crise. La mobilisation des recettes, la lutte contre la corruption, la lutte contre les exonérations frauduleuses peuvent faire gagner au pays près de 20 millions de dollars par mois et ces recettes permettront notamment de financer la gratuité de l’enseignement ».

Il sied de signaler que ce forum devra déboucher sur l’adoption d’une feuille de route pour le plaidoyer en faveur du financement de l’éducation durant cette période de Coronavirus.

Jaël Moloway