Kinshasa : Des jeunes filles du Kwango édifiées par leurs ainées sur l’autonomisation de la Femme

img 20210329 wa0019

Dans le cadre de la clôture de mars, mois dédié à la Femme, le Réseau des jeunes entrepreneurs Kwangolais (DPJEK) a organisé, samedi 27 mars à Kinshasa, un atelier de renforcement des capacités en faveur des jeunes filles de cette structure non seulement pour leur autonomisation mais aussi pour contribuer au développement de leur province, le Kwango.

À cette activité, il y a eu les interventions de quatre femmes du Kwango. Chacune avec un thème précis pour sensibiliser les jeunes filles de leur province à l’émergence.

Parmi elles, Germaine Ibangu, directrice de cabinet adjointe de la ministre du genre, famille et enfant qui a axé son intervention sur le thème : « Jeune femme, aspirez à devenir un modèle du leadership féminin ». Germaine Ibangu a martelé sur la discipline et le travail pour que ces jeunes kwangolaises arrivent à réaliser leurs rêves.

De son côté, Rachel Kitsita, directrice générale du groupe de médias Actu30, a insisté sur « le leadership féminin d’influence face aux défis du numérique ». Elle a invité ces jeunes filles de la DPJEK à faire un bon usage des réseaux sociaux. Car, cet outil peut leur permettre de réaliser de bonnes affaires.

Pour le coordonnateur de la DPJEK, Onesime Madilu, cette activité s’inscrit dans le cadre de montrer aux filles de leur province les femmes qui ont évolué pour qu’elles s’inspirent d’elles. Mais également de préparer la relève.

« À la DEPJEK, nous avons plusieurs structures d’encadrement, car nous visons l’autonomie des jeunes et le développement communautaire. Pour les jeunes filles, nous avons voulu qu’elles s’inspirent des femmes du Kwango qui ont évolué pour qu’elles aussi marchent sur leurs traces. C’est une manière pour nous de préparer la relève », a déclaré Onesime Madilu.

Cette activité s’est clôturée par l’octroi d’un diplôme de mérite aux femmes du Kwango qui ont émergé et qui font la fierté de cette province.

Jaël Moloway