État de siège : Les lieutenants-généraux Johnny Luboya et Constant Ndima nommés gouverneurs du Nord-Kivu et de l’Ituri

Le chef de l’État, Félix Tshisekedi a nommé, ce mardi 4 mai 2021, deux gouverneurs militaires et leurs adjoints. Dans une ordonnance lue à la télévision nationale (RTNC) par son porte-parole, Tharcisse Kasongo Mwema Yamba Yamba, le président de la République a nommé le lieutenant-général Johnny Luboya Nkashama au poste de gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu. Il était commandant de la 1ère zone de défense des FARDC. Il était également le chef d’état-major de la 13e région militaire de l’Equateur.

Il a comme vice-gouverneur, le commissaire divisionnaire Benjamin
Alonga Boni.

En Ituri, l’autre province en état de siège, le commandant suprême des Forces Armées de la République Démocratique du Congo a nommé le lieutenant-général Constant Ndima Kongba au poste de gouverneur militaire. Il était, avant cette fonction, chef d’état-major général adjoint chargé de l’administration et logistique au sein de l’armée. Il était à la direction de la troisième zone de défense avant cette fonction.

Il sera secondé par le commissaire divisionnaire, Ekuka Lipopo, comme gouverneur adjoint.

La nomination de ces gouvernements militaires font suite à l’etat de siège décrété, lundi 3 mai, par le chef de l’État, Félix Tshisekedi, dans les deux provinces en proie à l’insécurité et massacres des civils.

Cette proclamation de l’état de siège a été faite après consultations du premier ministre ainsi que les présidents de deux chambres du Parlement, le Conseil supérieur de la défense entendu.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30