• afriland banniere

Retenue sur les salaires des enseignants : Le secrétaire général a.i de l’EPST appelle à des enquêtes pour « réprimer » les récidivistes

Dans une correspondance dont une copie est parvenue, ce jeudi 10 juin à Actu30.cd, et adressée au directeur provincial de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), au coordonnateur provincial des écoles conventionnées et au directeur provincial, le Secrétaire général a.i à l’EPST a rappelé l’interdiction de la pratique de la retenue sur les salaires des enseignants.

« Des informations en notre possession font état des retenues sur les salaires des enseignants par certains chefs d’établissement véreux principalement des écoles conventionnées pour plusieurs raisons notamment la dîme, la construction scolaire (…) Je vous rappelle que le salaire est un droit inaliénable et ne peut faire en aucun cas l’objet d’une quelconque ponction sans l’avis préalable du bénéficiaire « , souligne Christine Nepa Nepa, dans sa correspondance.

De ce fait, le Secrétaire général intérimaire exige des enquêtes pour dénicher les récidivistes.

« Je vous instruis d’initier des enquêtes au sein des établissements scolaires pour repérer tous les cas de recidivisme en vue de les réprimer, conformément à la loi n°16013 du 15 juillet 2016 portant statut des agents et carrière des services publics de l’Etat », a écrit Christine Nepa Nepa.

Pour rappel, le ministre de l’EPST, Tony Mwaba, avait récemment tapé du poing sur la table en rappelant le caractère illégal de cette pratique lors de son passage à la radio Top Congo FM, le 08 juin 2021.

« D’ailleurs, nous attendons le rapport de la commission mise en place pour examiner la problématique de la paie des enseignants parce que nous avons reçu plusieurs rapports quant à ce. Il existe même des pratiques pires que celles là. Des agents de la banque qui paient selon leurs humeurs en défaveur des enseignants », avait indiqué le ministre de l’EPST.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30