• afriland banniere

Marche de LAMUKA à Kinshasa : Quelques militants interpellés puis relâchés à Masina Quartier 3

En prévision d’une marche initiée par LAMUKA, la sécurité a été renforcée, ce mercredi 15 septembre 2021, dans quelques points chauds et sensibles de la ville de Kinshasa. La plateforme LAMUKA dirigée par le tandem Muzito-Fayulu a maintenu sa marche pour ce mercredi, malgré la proposition de la date du 17 septembre faite par l’Hôtel de Ville de Kinshasa.


Jusqu’à 7 heures 30, la situation est calme dans le district de la Tshangu, dans l’Est de la ville de Kinshasa, la population vaque librement à ses occupations. Mais l’on y perçoit des éléments des forces de l’ordre un peu partout. Un dispositif important des policiers déployés sur le boulevard Lumumba, mais aussi devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), dans la commune de la Gombe.

Cependant, à Masina, quartier 3, la police a procédé à l’interpellation de quelques militants de LAMUKA qui tentaient de se rassembler puis relâchés à 7 heures 50.

Pour rappel, la plateforme LAMUKA a maintenu sa marche pour ce 15 septembre. Cette manifestation vise à exiger notamment la dépolitisation de la CENI et le respect du délai constitutionnel pour l’organisation des élections de 2023.

Yannick Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30