• afriland banniere

Kinshasa : Les États membres de la SADC se penchent sur la révolution industrielle africaine

Le premier ministre de la République démocratique du Congo, Jean-Michel Sama Lukonde, a lancé officiellement, ce mardi 02 août 2022, la 6ème semaine annuelle de l’industrialisation des pays de la SADC (Communauté de développement d’Afrique australe) à Kinshasa.


Jean Michel Sama Lukonde a salué à juste titre le choix porté sur la RDC sous le thème : « Promouvoir l’industrialisation par l’agro-transformation, la valorisation des minéraux et les chaînes de valeur régionales pour une croissance économique inclusive et résiliente ».

« Ce thème nous interpelle au regard des ressources naturelles que regorgent nos États. La RDC détient plus de 80 millions de terre arable, avec une pluviométrie régulière, une faune et une flore qui pourront bien lui permettre de développer une chaîne agro-industrielle. Elle a besoin des investissements en vue de permettre à notre communauté de tirer les dividendes de ces potentialité », a dit Jean-Michel Sama Lukonde, qui estime que cette 6ème semaine va permettre à l’industrie de la RDC de s’intégrer dans la SADC.

Le ministre de l’Industrie, Julien Paluku, a souligné, dans son mot, que ces assises entrent dans le cadre du Plan directeur de l’industrialisation de la RDC.

« Le Plan directeur de l’industrialisation de la RDC, l’un des piliers du programme économique de notre gouvernement, constitue, pour notre pays, le soubassement de ces assises. Pour nous, africains, l’impératif est de sortir du marasme économique qui mine notre continent. Il est impensable que, par exemple, pour la RDC nous continuons à dépenser 2.5 milliards de dollars américains pour les produits agro-alimentaires, 470 millions USD par an pour des produits pharmaceutiques, alors que nous pouvons tenir les fournisseurs des marchés à travers le monde. Nous devons prendre conscience et commencer à mettre en place des politiques publiques qui vont permettre que nous puissions devenir des fournisseurs. Nous avons le basin agricole, nous avons les potentialités, nous en avons les moyens et la SADC a choisi la RDC comme la capitale africaine de la révolution industrielle », a-t-il déclaré.

Autre exemple donné par le ministre de l’Industrie pour expliciter sa pensée, c’est le cas de la Chine ou encore des USA qui produisent les munitions de guerre.

« Comment comprendre que les USA, l’Europe , la Chine sont les premiers pays dans l’industrie d’armement alors qu’ils n’ont pas de guerre. Ils ont développé des solutions pour des problèmes qui se passent ailleurs. Nous voulons créer des industries pour répondre aux problèmes des autres », a-t-il conclu.

La 6ème semaine de l’industrialisation de la SADC se tient en marge de la 42ème assemblée de la SADC, au cours de laquelle le président Félix Tshisekedi prendra officiellement les commandes de cette organisation régionale.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30