• afriland banniere

Agression rwandaise : Joâo Lourenço et Uhuru Kenyatta annoncés à Kinshasa ce week-end

La situation sécuritaire qui prévaut dans la partie Est de la République démocratique du Congo sera au centre des échanges, ce week-end, à Kinshasa entre le président de la République, Félix Tshisekedi, et son homologue Angolais, Joâo Lourenço, mais aussi l’ancien chef d’État du Kenya, Uhuru Kenyatta.

Médiateur de l’Union africaine (UA) dans la désescalade entre la RDC et le Rwanda, le président de la République d’Angola foulera le sol congolais, d’après Présidence de la RDC, ce samedi 12 novembre. Il est prévu un tête-à-tête entre les deux chefs d’État, fait savoir la même source.

Quant à lui, l’ex-président du Kenya, Uhuru Kenyatta, est attendu à Kinshasa, le dimanche 13 novembre prochain, pour une visite de travail de 48 heures.

Avec Félix Tshisekedi, Uhuru Kenyatta va préparer la rencontre de Nairobi III avec les acteurs engagés dans ce processus de paix, annoncée dans la dernière semaine de ce mois de novembre, rapporte la Présidence.

Selon toujours la Présidence congolaise, dans sa casquette de facilitateur de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) pour le processus de paix de Nairobi sur la sécurité dans l’Est de la RDC, le prédécesseur de William Ruto envisage de rencontrer près d’une cinquantaine de représentants des communautés des provinces de l’Ituri, Nord et Sud Kivu ainsi que des chefs d’institutions.

Toutes ces rencontres vont intervenir au moment où les Forces loyalistes poursuivent leurs offensives contre les rebelles du M23. Plusieurs positions de ces terroristes sont bombardées par les avions de chasse de la RDC dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30