Beni: Une nouvelle attaque des ADF provoque un déplacement massif de la population à Watalinga

C’est une psychose totale qu’on observe depuis la nuit de mardi 7 mai 2019 dans la chefferie de Watalinga, territoire de Beni, au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

À la base de cette situation, une attaque des présumés rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) à Bandiguya, localité située à plus ou moins 7 kilomètres de Nobili.

D’après des sources locales, les assaillants ont attaqué, aux environ de 20 heures, une position militaire dans cette partie du territoire de Beni.

Et d’ajouter, les habitants de Bandiguya se déplacent massivement vers des contrées supposées, craignant pour leur sécurité.

Fabrice Ngima