• afriland banniere

Kinshasa : 104 magasins construits au Grand Marché par un libanais, seront détruits pour redonner l’espace aux commerçants congolais

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a réuni le mardi 10 mars 2020, les commerçants du grand marché ( Zando) et quelques députés provinciaux, pour évoquer l’affaire qui oppose l’Hôtel de ville à l’opérateur économique libanais Hassan.

Gentiny Ngobila a fait part à ses interlocuteurs de son souci de parvenir à un aboutissement de ce dossier en sa faveur des commerçants errants par manque d’espace.

Le numéro 1 de la ville de Kinshasa a par ailleurs, annoncé que les 104 magasins construits par ce sujet libanais qui ne profitent pas à la population Kinoise, seront détruits.

« Ce sont des magasins qui sont à la base de la prolifération des marchés pirates, vu que les espaces qu’occupaient ces vendeurs ont été récupérés pour le lotissement de ces magasins », a dit le chef de l’exécutif provincial.

La décision de G. Ngobila bénéficie, selon son service de communication, de l’appui du chef de l’État,  Félix Tshisekedi, garant du patrimoine de la Nation.

Par la même occasion, Gentiny Ngobila Mbaka a instruit l’administrateur technique du Grand Marché d’organiser tous les vendeurs qui ont été chassés de leurs espaces en collectifs afin de les rétablir dans leurs droits.

Le premier citoyen de la ville a également insisté sur la modernisation du Grand Marché créé il y a 49 ans et qui reçoit 15 millions personnes.

« Notre devoir est de reconstruire cette belle ville. Lorsque la Ville est sale, ce sont les dirigeants qui sont pointés du doigt. Alors, nous devons trouver des solutions à cela », a-t-il souligné.

Winnie Imana

À la une

Également sur Actu 30