• afriland banniere

Lomami : des professionnels de la santé menacent d’entrer en grève sèche si le gouvernement central n’ameliore pas leur barème salarial dans 72 h

Près de 70 membres du Syndicat National des Professionnels de Santé (SYNAPS) menacent d’entrer en grève sèche dans 72 heures dès ce lundi 9 mars si le gouvernement central n’améliore pas leur barème salarial.

Ils l’ont fait savoir dans une déclaration faite dimanche dernier à Kabinda, chef-lieu de la province de Lomami, à l’issue de leur Assemblée extraordinaire.

Selon André Eshiba Kasongo, président de SYNAPS-Lomami, l’objectif de leur réunion était de tabler sur la correction barémique et l’alignement des non-primés par le gouvernement central, car l’ordonnance présidentielle du 6 mars 2019 n’a pas été exécutoire au ministère national de budget.

« …Que le ministre national de la santé publique donne son quitus au ministre du budget pour l’alignement de non-primés et la correction barémique pour le 1er trimestre 2020. Dépasser 72 heures, si sans réaction favorable à leurs revendications, les membres du SYNAPS déclencheront une grève », a-t-il déclaré.

Ce collectif composé de licenciés et docteurs dans divers domaines de la santé, appelle à l’implication personnel du chef de État Félix Tshisekedi dans leur démarche qui, fait-il savoir, vise la promotion, la défense des droits et l’amélioration des conditions socioéconomiques des professionnels de la santé.

Merveille Mpandanjla

À la une

Également sur Actu 30