RDC : MMG Kinsevere Sarl rejette les accusations portées contre elle et appelle ACAJ à « plus de prudence et de sérieux » dans la vérification des informations qu’elle relaie (communiqué)

La société MMG Kinsevere Sarl qualifie les accusations portées contre elle par l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) dans son communiqué du 14 avril 2020, de « graves et infondées ».

Dans un communiqué daté du vendredi 17 avril 2020, cette entreprise minière indique que l’ONG que dirige Maître Georges Kapiamba l’a accusée d’avoir fait « obstruction » à l’ordonnance n°461/2020 autorisant la saisie de ses biens meubles corporels, avec la complicité du Parquet général de Lubumbashi, dans le Haut-Katanga. En outre, elle accuse d’avoir saisi « malicieuse et à l’insu de MCK Sarl », société à laquelle elle est opposée pour un litige, le Tribunal de Commerce de Lubumbashi, afin de tenter d’obtenir la mainlevée de la saisie de ses comptes.

Par conséquent, MMG Kinsevere Sarl appelle à ACAJ à faire preuve d' »impartialité dans les informations qu’elle publie pour honorer sa vocation d’ONG qui se veut apolitique et qui œuvre pour la défense de l’État de droit ». Elle invite également à faire preuve à l’avenir de plus de « prudence et de sérieux dans la vérification des informations dont elle se fait le relai ».

Ci-dessous l’intégralité du communiqué :