Nord-Kivu : Le « dialogue social des vérités » entre les communautés a démarré à Goma

Le gouverneur du Nord-Kivu a lancé les travaux du « dialogue social des vérités » entre les communautés de la province à Goma ce jeudi 30 juillet 2020.

Dans son speech, Carly Nzanzu Kasivita a fait savoir que ce dialogue est un cadre pour échanger « sans tabou ni hypocrisie » sur les questions sécuritaires et de développement afin « d’aboutir à la consolidation de la paix, la cohésion sociale et la stabilisation du Nord-Kivu ».

« Au Nord-Kivu, la conflictualité a entraîné, entraîne encore des conséquences fâcheuses au-delà de l’ordinaire et nous devons y faire attention. Depuis les années 1990, notre province est le théâtre des cycles des conflits. Le bilan de nos longs tiraillements étant largement négatif, il est important que nous nous regardions en face et que nous nous disions la vérité qui libère les énergies utiles à la construction de la province », a dit le gouverneur Kasivita.

Et d’ajouter : « Quand on est au-delà de la province, l’image du Nord-Kivu, c’est les groupes armés, le pillage, l’exploitation illicite des ressources humaines. Il est plus que temps pour nous de recouvrer cette image de marque, de peuple dynamique et entrepreneur faisant du nouveau du Nord-Kivu, le grenier de la RDC ».

Pour sa part, le président de la société civile du Nord-Kivu, Thomas D’Aquin Muiti, a plaidé auprès de l’autorité provinciale pour l’installation d’une cellule dite de vérité et de réconciliation en province pour tabler autour de ces questions, car « les 3 jours choisis ne sont pas suffisants du fait que la vérité on ne la dit pas dans quelques minutes et on se retire ».

Ce dialogue va s’étendre sur trois jours soit du jeudi au samedi 1er août 2020. Il se tient sous le thème : “Dialogue des vérités pour notre avenir”. Une signature dun acte d’engagement par les communautés de la province est attendue à la fin de ces travaux.

Fidèle Kitsa