Sud-Kivu : L’armée promet de traquer le militaire qui a tué 12 personnes à Sange

Le commandant ad intérim du secteur opérationnel Sokola 2 au Sud-Kivu, le général de brigade Banza Kabulo promet de rechercher le militaire qui a tué plus de 12 personnes à Sange, territoire d’Uvira, renseigne le communiqué des FARDC rendu public ce vendredi 31 juillet.

Selon ce communiqué signé par le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur d’opération Sokola 2 au Sud-Kivu, ce militaire en état d’ébriété a réussi à fuire avec son arme.

Le commandant ai de l’opération Sokola 2 rassure que l’armée continuera à remplir correctement sa mission régalienne conformément à la constitution de la RDC, malgré cet acte ignoble.

De noter que cet élément des FARDC est de 122e Bataillon de Réaction Rapide basé à Kabunambo dans la plaine de la Ruzizi.

Par ailleurs, le Président de la République Félix Tshisekedi a condamné aussi « l’acte odieux » commis par ce militaire, avant de présenter ses condoléances aux familles éprouvées.

Joseph Mwema