Sud-Kivu – Massacre des civils à Kipupu : Le gouvernement central appelé à renforcer les unités des FARDC à Uvira et Fizi

Les tribus de Bafuliru, Babembe, Banyindu et Bavuri ont marché ce vendredi 31 juillet à Bukavu dans la province du Sud-Kivu, pour exprimer leur mécontentement à la suite des massacres perpétrés le 16 juillet dernier à Kipupu, dans le territoire de Mwenga.

Dans un mémorandum déposé au gouvernorat de la province du Sud-Kivu, ces tribus appellent le gouvernement centrale à renforcer le déploiement des éléments des Forces armées de la RDC, dans les hauts plateaux des territoires d’Uvira et Fizi ainsi que dans le secteur d’Itombwe, afin d’anéantir les groupes armés et protéger la population.

Elles regrettent que les auteurs de ces massacres au lieu d’être poursuivis par les instances judiciaires, sont par ailleurs promis à des postes de responsabilité.

Pour rappel, dans la nuit du 16 juillet, des groupes armés Twirwaneho et Ngumino ont commis un massacre dans le village de Kipupu, en chefferie d’Itombwe, territoire de Mwenga au Sud-Kivu.

Selon le bilan du gouvernorat, une dizaine des personnes ont été tuées lors de ces massacres et près de 220 personnes, d’après les députés provinciaux.

Joseph Mwema