Goma : Des agents de la fonction publique en sit-in pour réclamer 17 mois d’arriérés de salaire

Une représentation des agents de la fonction publique provinciale a assiégé ce samedi 1er août l’hôtel Cap Kivu de Goma, lieu où se tient le dialogue social entre les communautés du Nord-Kivu, pour réclamer 17 mois d’arriérés de salaire.


Avec des banderoles, affiches et calicots en mains, ces agents de l’État déplorent leur mise à l’écart par le gouveneur de province au sein de la fonction publique.

« Nous voulons interpeller nos autorités pour qu’elles reviennent à leurs décisions en nous remettant dans nos droits. Nous réclamons que nous puissions revenir dans nos fonctions, qu’on nous paie aussi nos arrières parce que nous sommes des agents et que nous soyons respectés pour que l’autre administration qui viendra après celle de l’actuel gouveneur nous prennent comme des agents de la fonction publique. Nous réclamons nos arriérés qui sont de 16 à 17 mois impayés dans la fonction publique », s’est confié à Actu30.cd, un des manifestants.

Selon eux, manifester devant l’hôtel où se tient le dialogue social des vérités est une façon d’attirer l’attention des participants à ces assises, pour qu’ils plaident en leur faveur.

Les sources proches du gouvernement provincial renseignent que cette décision de mettre à l’écart certains agents de la fonction publique émane du gouverneur Nzanzu Kasivita. Ce dernier, souligne la même source, a exécuté la résolution de l’Assemblée provinciale lui demandant de suspendre certains agents de la fonction publique du Nord-Kivu.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30