RDC : Les élus de la Tshuapa plaident auprès du gouvernement pour la réhabilitation de la RN n°8 afin de désenclaver leur province

Le premier ministre Sylvestre Ilunga a présidé samedi 15 août 2020 à l’hôtel du gouvernement situé à Kinshasa, une séance de travail avec le caucus des députés nationaux et sénateurs de la province de la Tshuapa.

C’était en présence de quelques membres du gouvernement concernés par les préoccupations des populations de cette province, notamment les ministres du budget, des infrastructures, de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), des finances, des transports, ainsi que le directeur général de l’Office des Voiries et Drainage (OVD) et Celui de l’Office des Routes (OR).

La délégation conduite conjointement par le député national Jacques Ndjoli et le sénateur Guy Loando, a soumis au chef du gouvernement les problèmes liés au développement de la province de la Tshuapa.

Il s’agit notamment des questions liées aux infrastructures pour provoquer le désenclavement de la province (réhabilitation de la Route Nationale n°8), à la santé (construction des hôpitaux et dépôts pharmaceutiques), à l’éducation et au fonctionnement des institutions provinciales.

Les élus de la Tshuapa ont saisi cette occasion pour présenter au premier ministre les réalisations de l’un d’entre eux, dans le secteur des infrastructures ; le sénateur Guy Loando Mboyo qui, à travers sa Fondation dénommée « Widal », a financé la construction du stade de Boende doté d’une capacité d’accueil de près de 8.000 places, et le siège de l’Assemblée provinciale de la Tshuapa.

Quant à lui, le député national Jacques Ndjoli a remis de manière solennelle au premier ministre un document reprenant toutes les réalisations de Widal Fondation dans la Tshuapa, en sollicitant que le gouvernement puisse orienter ses efforts pour la construction de l’aérodrome de Boende, afin de permettre à la Fédération Congolaise de Football et Associations (FECOFA) d’homologuer ledit stade pour permettre d’y organiser des rencontres sportives mais aussi booster l’économie de la province.

En sa qualité de chef du gouvernement, Sylestre Ilunga Ilunkamba a instruit le ministre des infrastructures et travaux publics, ainsi que celui des finances pour une mobilisation des fonds au profit du désenclavement de la Tshuapa en rendant praticable la RN n°8 dans un meilleur délai.