Sud-Kivu : Le gouverneur Théo Ngwabidje au chevet des familles des victimes du carnage de Sange

24 heures après le massacre des civils à Sange, dans le territoire d’Uvira, le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi a fait le déplacement du lieu du drame pour compatir avec la population.

Accompagné du président de l’Assemblée provinciale, Zacharie Lwamirha, du général de la police ainsi que celui des FARDC, le gouverneur de province a appelé la population de Sange à la paix. En outre, il a appelé à des enquêtes pour que l’auteur de ce massacre réponde de ses actes.

Sur place, le chef de l’exécutif provincial du Sud-Kivu a écouté le mémorandum de la population de Sange qui répertorie plusieurs cas d’agression dans la localité. La population a aussi formulé plusieurs demandes, notamment l’instauration de l’autorité de l’Etat en installant, dans un bref délai, le bureau du territoire d’Uvira à Sange, et le départ du bataillon des FARDC basé dans cette cité.

Le gouverneur du Sud Kivu a promis la prise en charge des frais funéraires et le changement du commandement du bataillon des FARDC. Pour d’autres doléances, il a promis d’y répondre progressivement.

Pour rappel, un militaire en état d’ébriété a tiré sur la population la nuit du 30 juillet 2010, tuant 12 personnes et faisant 9 blessés.