• afriland banniere

Maniema : Hausse vertigineuse du prix d’essence, un litre passe de 3500 à 12000 FC

Une pénurie des carburants se fait sentir depuis la semaine dernière à Kindu, chef-lieu du Maniema, à l’Est de la République démocratique du Congo.


Selon un constat fait au centre-ville par Actu30.cd, un litre d’essence qui se vendait à la pompe la semaine dernière à 3.400 francs congolais voire 5000 ou 6000 FC se négocie, ce lundi 10 janvier 2022, à 12000 FC.

Joint par votre Rédaction, Babu Wazabula Nazareth, président des opérateurs pétroliers du Maniema, a justifié la montée vertigineuse des prix par la carence de ce produit pétrolier à Kisangani, dans la province voisine de la Tshopo, où Kindu s’approvisionne.

« La hausse des prix du carburant est due à la carence qui a été perçue il y a longtemps. Nous nous alimentons à partir de Kisangani et ici, la chaîne d’approvisionnement a été coupée, on n’a pas de stock. On attend des bateaux en provenance de Kinshasa qui sont en ce moment à destination de la Tshopo. Kisangani sera ravitaillé d’ici deux semaines à l’aide des bateaux venant de Kinshasa. C’est alors que la ville de Kindu va aussi s’approvisionner. Ce qui fait qu’aujourd’hui à Kindu, on n’a pas d’essence », a-t-il expliqué.

À l’en croire, les pétroliers ont du mal à s’approvisionner à partir de Bukavu, au Sud-Kivu, à la suite de l’état de délabrement très avancé de la route qui relie les deux provinces en passant par Salamabila, dans le territoire de Kabambare.

Cette situation est à la base du hausse de transport en commun à Kindu. Une course par taxi-moto passe de 500 FC à 1500 voire 2000 FC.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30