• afriland banniere

UDPS : Albert Moleka appelle à la convocation du Congrès pour élire un nouveau président

Dans une interview accordée à actu30.cd, le mercredi 26 janvier 2021, Albert Moleka, ancien directeur de cabinet de feu Étienne Tshisekedi Wa Mulumba, a appelé à la convocation du Congrès pour sortir l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de la crise actuelle.


D’après lui, le Congrès est obligatoire pour désigner le nouveau président du parti du sphinx de Limete.

« Un Congrès est obligatoire pour désigner un nouveau président. Le Congrès aurait dû se tenir depuis 2019, malheureusement les intérêts de différentes tendances ont fait en sorte que le respect des statuts soit un peu mis en mal et nous arrivons à des situations où vous ne pouvez pas régler le cas de votre président intérimaire dans la rue. On voit qu’il y’a des manifestations dans la rue des pro et des contre mais ça ne doit pas se régler dans la rue mais selon les textes qui régissent le parti. Hors sur ce texte là, il faut un consensus », a-t-il déclaré.

Par rapport à la gestion de l’État par Félix Tshisekedi, il a insisté sur son entourage professionnel qui est, selon lui, important.

« Je pense qu’il a fait ce qu’il a pu. Pour certains, il a fait beaucoup et pour d’autres il n’a rien fait. Il doit continuer à faire ce qu’il peut faire. Il y a des moments où vous devez changer non seulement la manière de gérer mais aussi regarder dans vos ressources humaines est ce vous pouvez utiliser pour vous aider dans votre tâche. Parce que, selon mon expérience, en travaillant auprès de grands hommes, l’entourage professionnel est très important pour un dirigeant », a renchéri Albert Moleka.

Malgré son départ de l’UDPS depuis 2015, Albert Moleka a dit être toujours attaché à ce parti qu’il considère comme sa famille. Cependant, il n’envisage pas d’y retourner. À l’en croire, son rapport avec Félix Tshisekedi, actuel président de la RD Congo, est familial.

Jäel Moloway

À la une

Également sur Actu 30