• afriland banniere

RDC : Didier Budimbu initie une réunion hebdomadaire pour suivre l’évolution d’approvisionnement des produits pétroliers

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a initié une réunion hebdomadaire pour suivre l’évolution d’approvisionnement des produits pétroliers en République démocratique du Congo.


Le vendredi 06 mai 2022, il a échangé avec les responsables des entreprises pétrolières ayant dans leurs attributions le stockage et l’approvisionnement du carburant dans les différents coins du pays.

D’après une dépêche du ministère des Hydrocarbures, ce membre du gouvernement Sama Lukonde est revenu sur la situation des stocks dans les terminaux dans le but d’évaluer la couverture en différents produits et le programme d’arrivage de nouveaux tankers surtout en Jet A1 pour lequel la situation est critique. Il a egalement abordé la situation d’expédition des produits en transit, renseigne la même source.

Occasion pour lui, ajoute-t-elle, de faire savoir que desormais aucun volume ne peut être mouvementé sans son accord préalable.

Au cours de ces échanges, les opérateurs pétroliers ont dressé un tableau de la situation au ministre des Hydrocarbures au sujet du stockage de l’essence, du gasoil et du jet dans les différents structures commises à cet effet, fait savoir cette dépêche.

À l’en croire, le directeur général de SEP Congo, Joseph Kouame, a fait état du niveau de stockage des produits pétroliers qui peuvent encore servir pendant près de 3 semaines en attendant l’arrivée de quelques bateaux annoncés depuis une semaine pour un nouveau ravitaillement prévu.

Après avoir écouté le cahier de charges présenté par ces opérateurs économiques, le ministre Budimbu a réitéré sa détermination de réformer son secteur, d’envisager la création d’une structure pour la réserve stratégique en vue de parer à toute éventualité, rapporte sa cellule de communication.

Pour éviter la pénurie, indique-t-elle, le patron de l’or noir en RDC a promis de faire ériger des structures de stockage avec les fonds prélevés par la DGDA (Direction générale des douanes et accises) dans le souci de tenir une réserve stratégique.

Selon la cellule de communication du ministère des Hydrocarbures, cette proposition a été accueillie avec une réelle satisfaction par les opérateurs pétroliers qui estiment qu’en cas de carence, la réserve stratégique pourra prendre le relais et prévenir la pénurie.

Fidèle Kitsa

À la une

Également sur Actu 30