• afriland banniere

Goma : La Mairie interdit les manifestations contre la MONUSCO et l’état de siège prévues le 26 et le 27 septembre

Alors que les mouvements citoyens et la société en ville de Goma, au Nord-Kivu, ont annoncé deux journées ville morte le lundi 26 et le mardi 27 septembre pour « revendiquer le départ de la MONUSCO, la levée de l’état de siège et la libération de Bunagana », le maire de la ville de Goma appelle la population à vaquer librement à ses occupations.

Dans un communiqué rendu public le samedi 24 septembre 2022, le commissaire supérieur principal de la Police, François Kabeya Makosa, rappelle que toutes les manifestations sur les voies publiques sont interdites.

« En conséquence, il demande aux services de l’ordre et de sécurité de se mettre à l’œuvre pour contrecarrer toute éventuelle manifestation publique car non autorisée », lit-on dans ce communiqué.

Rappelons que les précédentes manifestations anti-MONUSCO, bien que n’ayant pas été aussi autorisées, se sont transformées en graves incidents ayant coûté la vie à plusieurs personnes à Goma.

Esaïe Tsongo

À la une

Également sur Actu 30