• ceni banner

RDC : La députée Nadine Mangabu déplore la lenteur dans l’exécution du « Projet Tshilejelu »

Dans une interview accordée à la presse, après l’ouverture de la session de mars 2023, à l’Assemblée nationale, la députée Nadine Mangabu a salué le discours du président Christophe Mboso dans ses volets élections et contrôle parlementaire.

Pour l’élue de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï Oriental, la grande préoccupation que la population congolaise a en général en ce moment, c’est le processus électoral.

« Le processus d’enrôlement se passe bien en majorité selon le rapport de la CENI fait au travers de la communication du vice-président, Didier Manara, et le président a rappelé que le bureau doit déposer au plus vite la proposition de loi sur la répartition des sièges. Ce qui fera que nous puissions respecter le calendrier et ne pas créer la zizanie dans la suite des opérations électorales », a-t-elle souligné.

Par ailleurs, la députée Nadine Mangabu a affirmé que sa base de Mbuji-Mayi est préparée pour participer aux futures échéances électorales.

« Ma base de Mbuji-Mayi est suffisamment armée, selon les statistiques de la CENI, mon fief compte le plus grand nombre d’enrôlés. Nous avons remarqué que dans le processus passé, le Kasaï Oriental en général n’avait pas autant d’électeurs, mais actuellement ils sont mobilisés avec tous ce que nous faisons comme sensibilisation », a-t-elle dit.

Concernant le contrôle parlementaire, l’élue de Mbuji-Mayi attend qu’il se fasse comme il se doit. À ce sujet, elle a invité la Commission ECOFIN à faire son travail comme il se doit pour apporter des solutions à certains problèmes de la société comme l’exécution du projet Tshilejelu.

« Les préoccupations de ma base, c’est particulièrement l’évolution des travaux du projet Tshilejelu. Il y a la lenteur dans l’exécution des travaux. C’est vrai qu’il y a eu suspension de contrat avec l’entreprise Crec 7, chargée de l’exécution de ce projet Tshilejelu. Je pense, qu’avec notre suivi, les choses pourront s’accélérer », a-t-elle dit.

Lancé en mars 2021, « le projet Tshilejelu » est un programme de réhabilitation et de modernisation de la voirie urbaine. Ce projet concerne 39,72 Km de voirie urbaine de Kinshasa et l’espace Grand Kasaï avec la réhabilitation des 101,77 dont la ville de Mbuji-Mayi (25,32 Km). La durée prévue des travaux à Kinshasa était de 28 mois et 36 mois pour l’espace Kasaï.

Elysée Mafu

À la une

Également sur Actu 30