Finances publiques : le gouvernement fait d’avantage d’excédents de trésorerie

Depuis fin décembre 2017, le gouvernement enregistre des soldes mensuels de trésorerie excédentaires. De janvier à ce jour, il a réalisé un excédent cumulé de 275,23 milliards de francs congolais. Ceux-ci résultent d’une mobilisation plus accrue des recettes et d’une discipline budgétaire permanente dans l’exécution des dépenses. Selon Henri Yav Mulang, ministre des Finances, accompagnée d’une discipline rigoureuse, dans l’exécution de  la dépense, cette augmentation des recettes a permis ainsi d’aller au-delà de l’objectif zéro déficit et de terminer l’année 2017 avec un solde excédentaire de CDF 56,51 milliards contre une projection de CDF 11,96 milliards. Grâce à sa politique économique, le gouvernement a réalisé des excédents de trésorerie en janvier et en février 2018, respectivement de l’ordre de 17,89 milliards et 137,02 milliards de francs congolais. Le plan de trésorerie renseigne pour le seul mois de mars un solde positif de 120,32 milliards de franc congolais au 16 mars et un excédent cumulé depuis le début de l’année de 275,23 milliards de francs congolais. « Ainsi, l’accroissement des recettes a permis depuis le dernier trimestre 2017 de : Honorer régulièrement les dépenses contraignantes et celles liées au processus électoral, résorber progressivement certains arriérés de l’Etat, notamment en rapport avec le fonctionnement des institutions ; Et enfin, reprendre progressivement le financement des dépenses prioritaires dans les secteurs des infrastructures, de la santé et de l’éducation », affirme le ministre des Finances.