• afriland banniere

Tueries à Ngote : Le député Iracan exige des enquêtes et l’arrestation « immédiate » de l’administrateur militaire de Mahagi

C’est à travers un communiqué rendu public, samedi 18 mars 2023, que le député national Iracan Unen Gratien fait montre de sa consternation face aux tueries de 14 personnes à Ngote, une entité du territoire de Mahagi, dans la province de l’Ituri. Cet élu de Bunia peint en noir le tableau de la situation sécuritaire de sa province et celle du Nord-Kivu depuis près de trois mois.

« 14 personnes abattus à Ngote, dans la province de l’Ituri, sous l’œil impuissant des forces de sécurité. Nous exigeons l’arrestation immédiate de l’administrateur militaire du territoire de Mahagi qui était bien au courant de cette menace. En 3 mois, plus de 200 morts dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu », écrit-il.

Et de poursuivre : « Le groupement Ngote dans la chefferie de Panduru, en territoire de Mahagi, province de l’Ituri, vient de connaître une attaque des groupes armés sur des personnes civiles à 6 Km du centre de négoce de Ngote. Le bilan est de 14 personnes atrocement tuées, 22 blessés, un déplacement massif des habitants qui ont pratiquement vidé la localité, en plus des biens emportés ».

Au regard de l’inquiétude qui s’est installée dans les cœurs des habitants de ces contrées, cet ingénieur de formation précise que « ce drame vient s’ajouter au massacre de près de 20 civils, le 12 février, dans la même province en plus de 40 morts au Nord-Kivu entre le 12 et le 15 mars 2023. Les deux provinces en elles seules ont dépassé 200 morts depuis le début de l’année 2023 ».

Par ailleurs, ce député national condamne le silence du gouvernement congolais et exige des enquêtes afin de restaurer la paix qui a pris congé de ses élécteurs. Afin de prévenir ces provinces des attaques rebelles, Iracan Gratien appelle le peuple à la vigilance et à ne pas se laisser induire en erreur par des réseaux criminels infiltrés et maintenus, cherchant à bénéficier de l’appui populaire pour se maintenir dans le système d’oppression des communautés.

Rabby Lokate

À la une

Également sur Actu 30