Discours de départ : Joseph Kabila en appelle à une coalition pour défendre la souveraineté et la dignité de la RDC

L’émotion était en effet au rendez-vous à l’heure de l’audition ce mercredi du tout dernier discours de Joseph Kabila, en tant que Chef d’État.
Dans cette allocution, le Président sortant, qui se félicite d’avoir tenu son engagement de conduire la RDC vers l’alternance, a appelé les politiques à coaliser leurs efforts et à travailler pour l’intérêt à la population. Cela, a-t-il précisé, malgré le fait que la majorité parlementaire ne soit pas dans le camp politique du Président entrant.
«…je dis non pas un appel à la cohabitation mais une exhortation pressante des leaders politiques à regarder dans la même direction à coaliser leurs efforts et à travailler ensemble pour la satisfaction de besoin de la population et le bien de la nation », a-t-il dit.
Pour Joseph Kabila, cette coalition politique est aussi importante afin de défendre la souveraineté de la RDC.
« j’en appelle donc à une grande coalition de toutes les forces progressistes. Coalition contre les forces prédatrices qui se sont ligués et qui tenteront toujours de se liguer pour s’accaparer de nos ressources naturelles sans contrepartie pour nos enfants et petits enfants. Coalition pour défendre, y compris au prix du sacrifice suprême , l’indépendance la souveraineté et l’intégrité territoriale de notre pays… Bref, une coalition pour un Congo fort et prospère, havre de paix et locomotive du développement », a-t-il ajouté.
Par ailleurs, il sied de signaler que la plateforme Lamuka qui a soutenu la candidature de Martin Fayulu avaient déjà rejeté l’appel de participer à un Gouvernement qui a lancé par le Camp du Félix Tshisekedi.
Don-Neille LBK

À la une

Également sur Actu 30