• ceni banner

RDC – Élections 2023 : Ensemble de Katumbi met en garde le gouvernement contre toute manœuvre visant à « escamoter les électeurs par un processus d’enrôlement chaotique »

À l’issue d’une réunion du comité directeur présidée par son président, Moïse Katumbi, du 18 au 19 janvier, le parti politique Ensemble pour la République dénonce les carences et l’opacité dans le processus d’enrôlement des électeurs lancé par la CENI dans la première aire opérationnelle depuis le 24 décembre 2022.

Dans le communiqué final de cette réunion, exploité par Actu30.cd, ce jeudi 19 janvier, cette formation politique constate qu’au rythme actuel, la tenue des élections dans les délais constitutionnels est « délibérément sabordée pour exécuter un agenda caché ».

À cette occasion, Ensemble pour la Republique met en garde le gouvernement à qui incombe l’obligation constitutionnelle de respecter ces délais, contre toute manœuvre visant à « escamoter les électeurs par un processus d’enrôlement intentionnellement chaotique ».

Il prévient, par ailleurs, qu’il n’accordera aucune minute au pouvoir en place afin de pouvoir glisser, « car les élections, quel qu’en soit le prix, devraient se tenir dans les délais constitutionnels ».

Dans un autre chapitre, le parti cher à Moïse Katumbi condamne les actes de terrorisme qui ont ensanglanté Kasindi, dans le Nord-Kivu, tout en présentant ses condoléances aux familles des victimes. Cette formation politique appelle aussi tous les congolais à demeurer solidaires face à cette situation.

Toutefois, il constate l’incapacité du gouvernement à endiguer la violence dans l’Est du pays et l’échec de l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu .

En définitive, Moïse Katumbi exhorte tous les membres de sa formation politique à s’investir totalement dans la campagne d’enrôlement qui a commencé dans le pays, en vue des prochaines élections qui doivent « impérativement » se tenir dans les délais constitutionnels.

Mwambilayi/Kananga

À la une

Également sur Actu 30