Nord-kivu : en sit-in devant le bureau de Airtel ce vendredi, les militants de la Lucha ont été tabassés par la police

Le mouvement citoyen Lucha a encore manifesté ce vendredi 10 mai 2019 à Goma pour protester contre la surfacturation et la mauvaise qualité de services de l’Entreprise de télécommunication Airtel.

Les militants de ce mouvement citoyen accusent Airtel de n’avoir pas amélioré ses services jusque-là et ce, malgré leurs interpellations portant sur la surfacturation de tarifs Internet, appels et SMS, le double payement lors d’une transaction financière par AirtelMoney, la mauvaise qualité de la connexion Internet et de la facturation à la minute.

IMG 20190510 WA0047

La Lucha reproche aussi Airtel de favoriser le kidnapping au Nord-Kivu dans le sens où des rancons sont à chaque fois payées sur ce réseau pour la libération des otages.

Ces activistes demandent à l’Entreprise de télécommunication d’arrêter cette facilitation de Kidnapping dans la province, en geolocalisant les kidnappeurs pour qu’ils soient attrapés et mis aux arrêts.

IMG 20190510 WA0045

La police est intervenue pour disperser les manifestations, plusieurs d’entre eux ont été brutalisés.

Fidèle Kitsa